Gang bang inoubliable pour une salope

Après la putain de bonne séance avec Nicolas. J’étais dans un sale pétrin avec du sperme sur le visage et le cul. On est allés aux toilettes, on a pris une bonne douche et il m’a donné une boîte cadeau. J’ai ouvert la boîte cadeau et j’ai vu une jupe très courte, un petit string rouge, un haut moulant et des chaussures à talons hauts rouges sexy. Il a demandé à les porter et à se préparer pour le gangbang. Je me suis habillée d’une jupe serrée très courte qui me couvrait à peu près le cul et qui était fendue à la taille d’un côté. Quand je me suis penchée, tout le monde pouvait voir le string rouge que je portais. J’avais un haut serré sur lequel mes mamelons pointaient, car je ne portais pas de soutien-gorge et montrais que mon décolleté est visible tout mon ventre nu, et mes chaussures à talons hauts rouges, mes jambes longtemps bronzées nues, juste mes orteils et mes ongles des doigts peints en rouge sang. Tout cela a été complété par du maquillage foncé pour les yeux et des lèvres d’un rouge rubis. Après m’avoir regardé, Nicolas m’a dit : “Mon Dieu, tu as l’air d’une putain de salope”, il a eu une érection instantanée en me voyant. J’ai fait la moue et j’ai ri.

Puis Nicolas m’a escorté jusqu’au hall. Quand je suis entrée, dans ma tête, j’ai été submergé pendant une seconde. Tous leurs yeux sont sur moi. Il y avait une quinzaine de gars et je suis célibataire, tous attendaient mon arrivée. La salle était chaude et remplie de l’odeur de l’alcool et de la fumée.

Puis tous les gars m’ont demandé de faire de la pole dance et du strip pour nous tous en entendant beaucoup de sifflements et d’applaudissements de la part des gars. J’ai grimpé sur la plate-forme qui a un poteau sur elle et pendant que la musique jouait, j’ai enroulé une jambe autour du poteau avec mon cul vers eux…lentement tourné et rapidement pris mon haut montrant mes seins couverts ma partie avant avec un sein exposant…..mon dieu… je voyais des tentes se former dans leurs pantalons… puis ma jupe a été retirée et je me suis penché en arrière et je l’ai ramassée avec le rythme de la chanson… Pendant un moment, j’ai dansé dans mon petit string rouge jusqu’à ce que je puisse enlever ma culotte et je l’ai lentement glissé dans mes jambes et l’ai jeté à la foule. J’étais maintenant nue, sauf pour mes talons hauts sexy. Mon corps nu se tortille et se balance sur la musique. Mes mains caressant mes seins, me pinçant les mamelons en érection, puis le long de mon ventre et entre mes jambes. Je me suis mis à quatre pattes devant les gars et je me suis approché d’eux en rampant, les laissant tendre la main et caresser mes seins pendants, ou attraper mon cul pendant que je le tordais devant eux. Puis allongé sur le dos, les jambes écartées, je montrais la partie rose de ma chatte lisse et humide rasée en jouant avec moi-même, en me frottant et en insérant deux doigts dans mon trou humide.

Les gars sont devenus fous et ont commencé à crier et à siffler mon nom Elisabeth, Elisabeth….J’ai pris quelques verres d’alcool et Nicolas a pris une bouteille d’alcool et l’a versée dans mon nombril. Ils l’ont tous léché et complètement bu. Il a versé de l’alcool sur tout mon corps que d’autres buvaient. Il a versé même dans ma chatte bien nettoyée. Ils ont léché l’alcool dans mon corps comme un chien. Ils se sont tous réunis et ont commencé à embrasser tout mon corps. Deux d’entre eux ont commencé à sucer mes seins. L’un d’eux embrassait mes lèvres, l’autre près du cou, deux sur mon nombril et deux sur mon dos. Un courant traversait mon corps. Je gémissais très fort, j’appréciais la chaleur et je sentais la chaleur en moi avec ces gars. L’un d’eux a inséré son doigt dans ma chatte et a commencé à me baiser le doigt et j’appréciais son doigt baisant et l’un d’eux a inséré son doigt dans mon cul et a commencé à baiser mon petit cul. Puis un gars a inséré sa langue dans ma chatte et a commencé à la bouger et a commencé à me baiser avec sa langue. Puis ils ont tous fait une pause et se sont mis nus. J’ai été choqué de voir leurs bites très épaisses et énormes. Ils étaient très durs comme une tige de fer. Ils sont apparus comme une arme pour tuer sexuellement quelqu’un.

C’est à mon tour de les rendre heureux, alors j’ai tendu les mains et j’ai pris deux bites dures dans mes mains et j’ai lentement commencé à les caresser. Avec deux bouches qui me sucent les seins et un doigt maintenant enfoui profondément dans ma chatte, j’ai été soulevé par les autres gars et allongé sur un canapé. Sans plus attendre, on m’a enfoncé une bite dans le visage…. J’ai ouvert la bouche et j’ai commencé à sucer, mes deux mains étaient pleines de bite dure et maintenant je pouvais sentir quelque chose de gros et dur contre ma chatte. J’ai pris la bite de ma bouche juste assez longtemps pour crier… “Oui les gars, faites-le… chacun de vous baise ma chatte affamée… faites-le !” Ils n’avaient pas besoin de plus d’encouragement que ça, j’ai senti qu’une bite était enfoncée profondément dans ma chatte… oh mon dieu ça fait du bien. Les gars ont commencé à se déplacer tout en voulant mettre leur bite dans ma bouche, la main ou n’importe où que je pourrais être en train de les toucher. L’heure suivante s’écoula merveilleusement bien……. J’avais des bites dans la bouche, des mains et une chatte à la fois. Puis un mec s’est avancé entre mes jambes et m’a retourné, j’ai cru qu’il allait me baiser en levrette, mais au lieu de mettre sa bite dure dans ma chatte, je sentais ses mains frotter mes joues du cul et un doigt me sonder lentement le cul… oh oui, je pensais baiser mon cul bébé. Comme si en lisant mes pensées je sentais sa bite presser mon cul… lentement au début il poussait la tête juste à l’intérieur de moi, mais quand il a vu que je ne faisais pas d’objection il poussait de plus en plus fort jusqu’à ce que je puisse sentir ses boules contre mon cul.

Pendant qu’il m’enfonçait le cul, je suçais un autre gars et il y avait deux gars qui me suçaient les seins quand soudain j’ai senti une main sur mon clitoris… au début ça m’a juste frotté le clitoris mais ensuite j’ai senti un doigt entrer dans ma chatte qui coule… suivi par un autre et un autre jusqu’à ce que je puisse sentir 4 doigts dans ma chatte et un pouce me frotté le clito… bien ça y était… même si j’avais déjà eu une demi-douzaine d’orgasmes, je ne pouvais plus me retenir, j’ai commencé à jouir comme je n’avais jamais éjaculé auparavant… cela semblait être trop pour tous les gars parce que je pouvais sentir la bite dans mon cul gonfler et tirer profondément dans mon cul, en même temps j’avais ma bouche remplie avec un autre chargement de sperme et je pouvais tomber les bites dans ma main en pleine croissance. Quand nous avions tous fini de jouir et que nous commencions à nous détendre, un gars s’est avancé… m’a regardé droit dans les yeux et a caressé doucement sa queue en disant “salope, tu n’en avais jamais vu une aussi grosse avant… n’est-ce pas ?”. Je pensais que je voyais des choses… les autres gars ont reculé et ont commencé à m’encourager sur “go salope go… va salope go….”. Regarde si ta bouche est assez grande pour prendre celle-là !” Le phallus dans mon visage était facilement 22cm de long et était sûrement rond de 6cm…… Et aussi noir que le charbon…… J’avais des doutes quant à savoir si je pourrais m’adapter ou non, mais je n’allais pas abandonner sans m’y mettre de toute façon.

J’ai ouvert la bouche, sorti la langue et léché la tête de cette grosse bite…… C’était délicieux, alors j’ai ouvert ma bouche aussi grand que possible et j’y ai mis le bout…… J’ai pensé que ma bouche se tare en essayant d’arrondir mes lèvres autour de cet outil. Il fallait que je le fasse, je ne pouvais pas me laisser tomber avec 14 mecs nus qui m’encourageaient…. J’ai dû enfoncer cette bite aussi profondément que possible dans ma gorge. Puis je dirige le type noir en disant…. “Je parie qu’elle ouvrirait sa bouche plus grande si vous l’encouragez… venez les gars… mangez ses gros mamelons durs…. fourrer une bite dans son cul… ça devrait lui ouvrir la bouche un peu plus !” J’ai levé les yeux vers le grand Noir, mes yeux lui souriaient et lui faisaient un clin d’œil… lui disant qu’il avait raison. Puis je n’arrivais plus à penser…. deux paires de dents mordaient mes mamelons…… Une bite s’est glissée impitoyablement dans le cul et un poing a été enfoncé dans ma chatte…… Ma bouche semblait s’ouvrir plus grand que jamais et les mains du noir étaient sur l’arrière de ma tête, poussant ma bouche sur sa bite. Tout autour de moi, des hommes se branlaient…. J’arrivais comme si je n’avais jamais pensé que c’était possible et j’avais la plus grosse bite que j’aie jamais vue dans la gorge. Cela a continué pendant ce qui semblait être un âge jusqu’à ce que j’entende un gémissement et sente la bite dans mon cul décharger son sperme crémeux chaud… avec cela je pouvais sentir plusieurs charges été tiré sur tout mon cul et dos…… Le mec noir m’a arraché la tête de sa bite et aussitôt au moins 3 bites ont commencé à tirer leur charge dans ma bouche ouverte…..

Je n’avais jamais été aussi excité et aussi satisfait de toute ma vie, mais je voulais toujours cette bite massive et dure dans ma chatte. Je me suis levé un moment et j’ai dit au Noir de s’allonger sur le canapé ; j’ai chevauché ses hanches et j’ai commencé à baisser ma chatte humide et affamée sur sa queue. Même si ma chatte était bien graissée de tout le sperme qui y avait été déchargé, j’avais encore de la difficulté à mettre cette bite massive en moi…… Je m’abaisse lentement jusqu’à ce que j’aie la bite complètement à l’intérieur de moi…. Je ne m’étais jamais sentie aussi pleine avant…. cette bite était si grosse que je pouvais presque la sentir dans le fond de ma gorge quand je m’asseyais dessus. Je suis resté assis là immobile pendant quelques instants à m’habituer à la taille de cette bite puis j’ai commencé à rouler lentement. J’ai chevauché cette bite massive pendant ce qui semblait comme des âges, cuming plusieurs fois jusqu’à ce que je l’ai senti grandir en moi et je savais que mon dur travail était sur le point d’être récompensé par une autre charge de sperme chaud et crémeux. J’étais si pleine de sperme… et si heureuse… et fatiguée. Quand le noir et moi nous sommes détendus, je me suis levée et j’ai marché jusqu’à la douche.

Noter cette histoire

Laisser un commentaire